dimanche 24 décembre 2017

Noël !


Saint Séraphim de Sarov

Saint Séraphim de Sarov
Ecrit sur une planche de noyer...

"Saint Séraphim de Sarov est un des saints russes les plus connus et les plus populaires, non seulement parmi les orthodoxes, mais aussi parmi beaucoup de chrétiens d’autres confessions. Il naît en 1759 et entre au monastère de Sarov à l’âge de vingt ans, où il reste jusqu’à sa naissance au ciel en 1833. Pendant quarante-six ans il vit d’abord comme moine en communauté, puis, de 1794 à 1810, comme ermite, et en dernier lieu, comme reclus dans le monastère de Sarov.

Les derniers huit ans de sa vie terrestre, il émerge de la solitude pour servir aux nombreux fidèles qui accourent vers lui en tant que starets, père spirituel. Chacun de ceux qui le visite dans sa petite cellule - moine, moniale, prêtre, laïc, homme, femme, riche, pauvre, empereur... - vient pour être conforté dans les épreuves, pour entendre la parole de vie, pour recevoir le conseil nécessaire afin d'avancer sur le chemin vers Dieu. Le saint starets quitte cet vie le 2 janvier 1833, lorsqu’il prie dans sa cellule, devant l'icône de la Mère de Dieu de Tendresse. Il a été canonisé le 19 juillet 1903."

lundi 11 décembre 2017

Calendriers, fin.







Le calendrier 2018 "Entre Ciel et Mer" est maintenant épuisé...

Que ce temps d'Avent vous doit doux !




mercredi 6 décembre 2017

Les icônes de Mireille


Depuis samedi 2 et jusqu'au vendredi 15 décembre, la maison du pays de Limogne, dans les locaux de l'office de tourisme, accueille Mireille Félix, artiste et écrivaine, Franc-comtoise d'origine. Née en 1956, elle dessine et écrit depuis l'enfance. Elle a vécu pendant cinq ans à la frontière suisse, avant de partir en Vendée où son mari et elle ont restauré un ancien moulin à eau. Amis de la vie, ils quittent en 1991 la Vendée et trouvent dans le Lot, la nature accueillante et sauvage qu'ils cherchaient. L'artiste prend le temps d'écrire, publie plusieurs ouvrages et découvre très librement l'art sacré et l'écriture des icônes.

Elle œuvre à présent sous le nom d'Atelier Marthe et Marie, et invite à découvrir ses icônes où, par-delà les traditions, se marient très librement iconographie et enluminure dans l'esprit des artistes médiévaux : tenter d'écrire l'indicible avec simplicité. Fidèle à cette vocation, l'Atelier Marthe et Marie propose également des icônes réalisées sur commande, dans une prière dédiée à leur destinataire.


La Dépêche du Midi

lundi 4 décembre 2017

Icônes en visite...






Les icônes sont "de sortie" pour quelques jours,
et invitent les passants à une halte contemplative, curieuse ou déroutante, c'est selon.








Elles ont pris doucement possession des lieux...
Restaient au moment de ces photos quelques détails à affiner...