samedi 24 novembre 2018

Tabernacle St François, panneaux.


Les panneaux intérieurs du tabernacle sont terminés. Restent les portes et l'assemblage...

Le plafond et l'intérieur de la voûte,
parties qui resteront invisibles...
"...Saint François commença à contempler avec une très grande dévotion la Passion du Christ et son infinie charité. Et la ferveur de la dévotion croissait tellement en lui qu'il se transformait tout entier en Jésus, par amour et par compassion. Comme il était en cet état et qu'il s'enflammait dans cette contemplation, il vit, en cette même matinée, venir du ciel un séraphin avec six ailes de feu resplendissante; comme ce séraphin, dans son vol rapide, s'approchait tellement de saint François qu'il pouvait le bien voir, il reconnut clairement qu'il avait en lui l'image d'un homme crucifié et que les ailes étaient disposées de telles sorte que deux se déployaient sur sa tête, deux se déployaient pour voler, et les deux autres couvraient tout son corps. [...]

Pendant cette merveilleuse apparition, tout le mont Alverne semblait brûler d'une flamme très éclatante qui resplendissait et qui illuminait toutes les montagnes et vallées des environs, comme si le soleil avait brillé sur la terre... [...]. Certaines muletiers, croyant que le soleil était levé, sellèrent et chargèrent leurs bêtes, puis quand ils furent en chemin, ils virent disparaître la dite lumière et se lever le soleil matériel..."
Considérations sur les stigmates

Aucun commentaire:

Publier un commentaire